La décolonisation française

ou l’échec du parasitisme aristocratique d’Etat
mercredi 5 septembre 2007
par mathieu
popularité : 21%

Après la conquête des idéaux démocratiques, le théâtre colonial est livré aux affairistes publics et privés.

Gérées de façon patrimoniale, les territoires d’Outre Mer se révoltent peu à peu en s’armant du hiatus croissant entre les discours parlementaires et la réalité du terrain.

Dans les années 60, la lutte menée par une aristocratie anachronique, pour elle même, perd la partie tant elle s’oppose à l’ensembles des idéaux et intérêts du moment : (idéal religieux, communiste, bourgeois).

Mathieu Rigard


Paris, 1996