Banikouara, Pays Bariba, Bénin

Banikouara, dimanche 11 juin 2000
mercredi 12 septembre 2007
par mathieu
popularité : 1%

Cette nuit il a plu comme zébu qui pisse mais aujourd’hui il fait beau et chaud.

Je suis arrivé de Kandi à 12 heures. J’ai rencontré une famille de forgerons. Tout autour de moi on peut trouver nombre de ferrailles au rebut, dans les rues, sur les tas d’ordure...

  Malgré tout je ne perds pas espoir de trouver quelqu’un qui puisse me renseigner sur cette roudoudidjiou de technique ancienne de réduction directe (des oxydes de fer ndl’a).

A mon arrivée à Banikouara, on m’a parlé d’un vieux, un ancien, qui pourrait me dire comment il a débuté sa forge. J’attends un de ses fils qui travaille maintenant dans le petit établissement dont l’enseigne de tôle peinte clame fièrement : « Forge Moderne ». Il produit des houes, des socs de charrue (...) et en forge les réparations.
On m’a également parlé d’une région au Togo (voisin ndl’a)  : Bassar ( ?) où les vieux exploitaient eux-mêmes le minerai de fer (« ils prenaient ça dans le sol »sic).

Contact : M. Imourou Ayouba
Forgeron-Soudeur
BP11
Banikouara
Tel :65.00.68.

Famille de Kaora Irnorou (ancêtre). Bariba Musulman

Notes prises à la volée
discussion avec un forgeron de Banikouara

  Imourou Ayouba a été formé à Boko, fabrique des charrues j faunes (modèle appelé Arara et fait de tubes métalliques rectangulaires venant du Niger voisin au Nord) ainsi que des charrues dites « Simone » (constituées de Fer en U de » 50). La fabrication de ce second modèle est issue d’une formation par un Blanc Allemaâw du PNUD vers 1990-1994.

  Il a également conçus un modèle prototype d’égraineuse à maïs.

  Son « Vieux » a environ 50 ans et 20 enfants.
Ayouba Imorou est l’aîné. Ses 8 frères travaillent également dans la forge familiale. Lui s’occupe de problèmes techniques et du « ravitaillement », des fournitures, en matière première (ce qui l’amène à voyager un peut’partout et jusqu ’à Cotonou ndl’a) de récupération OU en « lingot » (type Fer à Béton ndl’a),

  II parle très bien français.

  Je l’interroge sur les techniques anciennes de production du Fer. Déjà il me parle de « Vieux qui rassemblaient le sable (minerais de Fer ramassé en surface ndl’a), ils soufflaient des jours entiers, le fer sortait. »
II ignore comment aciérer le Fer.



Navigation

Articles de la rubrique