Théorie dite « du pas de vis »

ou une analyse pessimiste des révolutions
lundi 17 septembre 2007
par mathieu
popularité : 3%

Je me réfère ici à la théorie du pas de vis d’Archimède, et non au vis suisse du vatican, de bien moins célèbre renommée.

Ainsi, une révolution est une guerre qui ramène irrésistiblement au même endroit mais après une translation verticale.

Comprenne qui peut.