Il est parmi nous

Norman Spinrad
dimanche 12 octobre 2008
par mathieu
popularité : 1%

Fayard, 2009, 692 p.

5/10

Dexter Lamkin est un auteur de science fiction de la côte Est des Etats Unis. Dans un roman d’anticipation « La transformation » il a proposé une fin heureuse à la crise que traverse l’humanité et la planète toute entière avec lui. Les civilisation extra-terrestre observent les terriens comme les autres planètes qui à un moment donné de leur développement ont a se heurter à une crise de croissance (énergie, population, pollution...). Il ne peuvent intervenir qu’une fois la transformation réussie. Un groupe de scientifiques et de fan de SF créent des groupes plus ou moins secrets, fer de lance de la prise de conscience collective. L’idée d’une mutation au plus profond des mentalités est perçue comme indispensable, au-delà des mutations techniques.

Lorsqu’un comique venu du futur, Ralph, pris en charge par un agent : Jimmy Balaban, se présente comme envoyé pour changer le cours de l’Histoire, Lampkin se dit : « pourquoi pas » ? Avec Amanda, une genre de coatch new age, il va monter une émission de télé afin de laisser sa chance à Ralph de contribuer à la grande transformation.

Poupée russe ou l’auteur s’amuse à parler de ce qu’il connait bien, le monde des convention de SF, et le rêve de d’écrivain qui devient réalité.

Roman sur le désastre écologique actuel et sur le jeux complexe de l’implication des individus dans l’écriture même de l’histoire à venir.

Des longueurs, en particulier dans les passages new age qui me parlent peu et franchement chiant dans l’histoire de Foxy la junky. Cependant le style est très drôle et les description des congrès fanniques tout à fait édifiantes (on sent le vécu).