Corsaire de la République

Louis Garneray
mardi 5 février 2002
par mathieu
popularité : 3%

Payot

6/10

Le Vieux Garneray écrit sa biographie lui-même. Prend bien soin de ne parler que des évènements qu’il a vu de ses yeux vu, de parler de ces canonniers qu’il n’avait « jamais vu aussi précis et aussi féroce », … a chaque fois.

S’engage comme matelot à 16 ans, est formé par un vieux « frère de la côte » (anciens pirates) qui rêve des mers des Indes.
Séjour de repos désargenté sur l’Ile de France, puis, n’ayant connu aucune victoire de nature a faire grossir son pécule, il part en corsaire avec Surcouf. Un peu d’oseille cette fois, mais surtout et enfin de grandes victoires étincelantes, des combats acharnés ou les éclats de bois volent et des tactiques brillantes arrosées de sang humain.

Ah, oui, j’oubliais, M. Garneray s’est fait remarqué à dessiner et à peindre des scènes marines (ça lui servira).