Les Dieux ont soif

Anatole France
mardi 5 février 2002
par mathieu
popularité : 1%

8/10

Pour les « Théophages et Christicoles » p.146

Evariste Gamelin est un jeune artiste peintre. Il va devenir juge pendant la révolution française. Un peu naïf, mais allant au bout de ses idées révolutionnaires, il représente la majorité des parisiens actifs durant la période... du moins comme se les représente l’auteur.
Amoureux d’Elodie, il va la rejoindre souvent le soir tombé, chez elle, au dessus de la boutique de son père.
Puis, assassina de Mara, Robespierre est renversé, Evariste le suit. Il quitte Elodie (parallèle élégant des histoires individuelles et collectives), persuadé d’avoir fait le bien, même contre la volonté du peuple.
Tout le problème révolutionnaire en question.