Violence et Non-Violence

Raison Présente n°54
jeudi 21 février 2002
par mathieu
popularité : 60%

6/10

- Violence et société
- Signification de la non-violence
- Violence comme language
- 1928 Boukharine-Kamenev
- Violence d’Etat et démocratie (le cas de la R.F.A.)
- Contraintes idéologiques et pratique politique
- Violence au théâtre
- Mythe tenace du chromosome du crime

De Karl Popper à R. Bahro
A propos de « l’intelligence » et de l’hérédité

L’analyse des violences, sous les différents aspects qu’elles revêtent n’est pas aisée. Une chose est cependant certaine : il s’agit d’une façon de communiquer ou de non-communiquer (avec seulement la volonté de communiquer).

La question des violences d’Etat est également posée. Le cas de l’Allemagne est particulièrement étayé, dans sa lutte anti-terroriste, à rapprocher de la France de 95-96.

Développées les idéologies de la violence (morale ou physique).