2010 Odyssée deux

Arthur C. Clarke
samedi 30 octobre 2010
par mathieu
popularité : 1%

SF

7/10

Le Leonov, vaisseau armé par l’Union soviétique de fin de guerre froide décolle avec a son bord, en plus de son équipage, trois experts américains. Ils font parti de la mission de sauvetage sensé rejoindre Discovery, abandonné par son équipage dans « 2001 » après la défaillance du super ordinateur de vol Hal.

Les Chinois, qui comptent bien entrer dans la danse spatiale, tentent de les coiffer au poteau et lancent leur propre module vers Jupiter et Io.

Rubicon du primo lecteur

Le vaisseau Chinois arrive avant les russo-américains, se pose sur Europe pour mettre en oeuvre une solution révolutionnaire de ravitaillement en eau pour leur propulsion dans l’espace. Ils y découvrent, à leur dépends, de la vie. Leur vaisseau est détruit par la « chose » marine.

Discovery est rejointe sur son orbite Jovienne et Hal remis en fonction. Le monolithe (Zagadka), qui résiste toujours (comme celui de la lune) à toutes les investigations scientifiques à son égard se met a connaître une soudaine activité : Un jet d’érergie en sort et se dirige à une vitesse stupéfiante vers la Terre. Il s’agit de l’astronaute David Bowman, en personne, sinon en chair et en os. Ce dernier rejoint la Terre, détruit un satellite du Vatican armé d’une ogive nucléaire (juste pour le plaisir) et va « espionner » les terriens pour le compte des entités pensantes à l’origine des monolithes.

De retour sur Zagadka, il prévient le Dr Heywood Floyd, spécialiste US en monolithes du Leonov d’un danger imminent.

Il s’agit pour l’équipage du Leonov de fuit Jupiter. Un plan B est trouvé qui doit les ramener sur Terre en se servant de Discobery comme premier étage de lanceur.

Il était temps : les monolithes se multiplient à la surface de Jupiter qu’il ont tot fait de transformer en soleil.

Sympa, très lisible sans grandes envolée mais relativement détaillé. Mais surtout, surtout, on en apprends enfin plus sur les mystérieux monolithes noirs qui poussent dans l’espace : ils sont un outil multifonction créé par une civilisation exo à même d’ensemencer des onde et de tenter des expériences cosmiques (pas des Dieux). Pour le coup, le message qu’ils adressent aux humains dans 2010 est le suivant : gare à vos sales pattes ! On vient de créer un petit soleil (à la place de Jupiter) pour réchauffer Europe et y aider la vie naissante (d’ailleurs les dinosaure sur Terre, c’est nous !), alors pas touche.


J’ai lu1983, traduction Pierre Alien



Commentaires  (fermé)