Destination cerveau

Isaac Asimov
samedi 25 juin 2011
par mathieu
popularité : 1%

Presses de la cité, Univers sans limite, 1988

7/10

Le neurologue Albert Morisson (US) a mis au point une théorie modélisant la pensée abstraite. Récusé par ses compatriotes il est enlevé par les soviétiques (daté) pour tenter de déchiffrer les pensées d’un scientifique à eux dans le comas. Pour cela, une expédition, dans son cerveau, est prévue. En effet, les soviétiques ont mis au point un processus de miniaturisation trop top.

Des détails scientifiques que s’en est un régal et une intrigue plus poussée qu’il n’y parait de prime abord.

Rubicon du primo lecteur

Avec A.M., vont être miniaturisés Dejknov (scientifique qui cite toujours le père de A.M.), Boranova, très autoritaire et qui dirige l’expédition, Kohner (qui ne reculera devant aucun sacrifices pour réaliser son « oeuvre » scientifique) et Kalinine (qui est belle).

Kalinine est enceinte de Kohner et ce dernier la repousse pour ne pas être distrait de ses travaux.

Dans le corps, Morisson effectue des sorties. Il faut remettre le vaisseau (précaire, l’embarcation) dans le bon sens, puis mettre en branle son système de captation des pensées.

L’expérience est un échec en soi mais débouche sur une nouvelle possibilité, du domaine de la transmission de pensée.

Ouverture : volonté d’unir les esprits pour atteindre une supra-intelligence.



Commentaires