Prospero brûle, Les loups sont lâchés

Dan Abnett
dimanche 8 décembre 2013
par mathieu
popularité : 2%

7/10

Un vieil archéologue de Terra, Hawser, se crache sur la planète native des Space Wolves. Mauvais présage pour les natifs du cru, il est sauvé de la mort par l’un des fils de Leman Russ. Incorporé dans la Légion des loups de Fenris, il devient skjalde, c’est à dire une sorte d’aède ou de griot, pour enregistrer et raconter les fait de guerre de la Légion. Attaque contre un ancien monde humains dégénéré en hommes-machines, on suit au plus prêt des combats la vie simple des chiens de guerre de l’Imperium.

Les Spaces Wolf ont la réputation de faire le sale boulot, parmi les Légions. Ainsi, on ne sera pas surpris de les voir se confier la tâche ingrate de punir les Thousand Sons après le concile de Nicae. L’utilisation de pouvoirs psychiques est devenue un délit, or la Légion en a fait son credo : les Thousand Sons seront désormais considérés comme des sorciers et traités comme tels. Rubicon du primo lecteur

Seulement Hawser n’est pas celui qu’il croit être. Enfoui au plus profonde son subconscient, une identité et une mission différente lui a été insufflée. Les Thousand Sons voient loin et leur primarque se sert de lui comme un pion sur l’échiquier de la lutte à venir. Cela ne suffira pas, les Loups de Fenris ont eux aussi leurs sorciers et l’agent deviendra agent double pour prévenir les Thousand Sons de leur extinction proche. Ainsi, Prospero brûlera, mais une poignée de renégats parviendra à s’enfuir.


Une véritable épopée viking, en immersion dans le monde brutal et fier de la Légion de Russ. Raconté avec maestria par Dan Abnett.