Ecriture, mémoire d’un métier

Stephen King, Albin Michel, 2001
samedi 14 février 2009
par mathieu
popularité : 9%

7/10

Un essais sur l’écriture par un écrivain populaire.
Un traité de littérature rédigé par un professeur de littérature.
Une biographie signée Otto...

Le lecture d’Ecriture est agréable et enrichissante.
Agréable comme un roman de Stephen King. On se sent proche de l’auteur, il nous parle avec cette proximité et cette intimité qui fait que l’on se sent tout de suite à l’aise.

King nous donne selon lui les trucs et pièges de l’écriture :
- Comment je suis devenu écrivain (comment j’ai connu ma femme, comment je suis devenu alcoolique et toxico ;o) ? en lisant et en écrivant !
- La boite à outils de l’écrivain est language.
Son premier compartiment est le vocabulaire et la grammaire. Eviter la voix passive. Attention aux verbes déclaratifs dans les dialogues, préférer les adverbes.
Son second compartiment contient les éléments de style.
- attention aux "stages" d’écriture (sauf si le cadre convient a de bonnes vacances. Car le travail d’écriture se fait mieux "porte fernée", c’est à dire sans en parler ouvertement aux autres. Celui de relecture devra se faire "porte ouverte".

Puis King raconte... on se laisse emporter et sa vie, son accident de la rote, devient de la littérature.


Se lit très bien et très vite.