La peur de Montalbano

Andreas Camilleri
lundi 1er juin 2009
par mathieu
popularité : 10%

Ed Fleuve Noir, 2004, Trad. S. Quadruppani

9/10

Le bouquin aurait pu s’intituler Quelques jours avec le commissaire Montalbano, genre reportage d’investigation comme 24h.

Jour de Fièvre

Où Montalbano cherche fébrilement un thermomètre que jamais il ne trouva. Il arterouva par contre un clochard qu’il ne cherchait pas.

Blessé à mort

Un usurier malhonnête (pléonasme) a été assassiné chez lui. Un pauvre garçon est retrouvé mort non loi : c’est Dindo, l’idiot du village.

Un chapeau plein de pluie

… et de coïncidences pour un Montalbano qui, à son corps défendant, quitte Vigata pour Rome.

Le quatrième secret

Où Catarella continu à malmener les portes.
Où Montalbano et son équipe jouent un jeux risqué avec les carabiniers lorsque des maçons tombent des échafaudages.

La peur de Montalbano

Là haut là haut sur la montagne... Le commissaire se trouve.